Exposition d'un jeu, AMOUR, au Numerik Games d'Yverdon

icon Tags de l'article : , , ,

Septembre 06, 2019
Hello tout le monde,

Une fois n'est pas coutume, j'avais envie de communiquer sur un évènement ultra cool auquel j'ai pu participer ce weekend : le Numerik Games d'Yverdon !

Il y a 2 mois j'ai participé à une Game Jam (un genre de hackathon sur le thème du jeu vidéo) à Neuchâtel : l'Epic Game Jam.
Avec un collègue et 2 connaissances à lui, on a développé (via Unity3D) un petit jeu de combat basé sur des formes.
Une sorte de Pierre Papier Ciseaux meets Smash Bros jouable à quatre.

L'idée était d'avoir 3 formes, carré, triangle & rond, et que ces formes correspondent aux boutons de la manette de Playstation. Chaque forme était destinée à absorber la suivante (le carré absorbe le triangle, le triangle absorbe le rond, et le rond absorbe le carré).
Le thème de l'Epic Game Jam était en effet que les jeux ne devaient pas contenir de notion de "mort". Et quoi de mieux qu'une fusion des joueurs pour symboliser ça ?
Nous avions donc nommé le jeu AMOUR.

Du coup quelques caractéristiques :
  • L'objectif du jeu était de créer un jeu de combat simple, auquel on peut jouer à 2, 3, 4 et où tout le monde peut s'amuser et gagner
  • Même vaincu, un joueur n'arrête pas de jouer. En effet, à 3/4 joueurs, si le joueur qui vous a absorbé se fait absorber à son tour, il vous "recrache" au passage !
  • L'idée des formes qui match avec les boutons des manettes de Playstation avait pour objectif de simplifier l'assimilation des contrôles.
  • Le jeu peut vite virer en chaos en sans nom, surtout à 4, mais il reste très fun et parfois un joueur gagne sans le vouloir en mode euh il s'est passé quoi ?
  • Le changement de forme a un cooldown de 2 secondes, rendant le joueur vulnérable (si on change en triangle pour manger un rond, un carré qui arrive dans notre dos peut nous avoir)
  • Le jeu est aussi fun en duel, car tout se joue à la forme choisie au moment du contact... du coup il faut anticiper, calculer, choisir si on fonce ou si on esquive, etc.

Voici le jeu à la fin :


Il faut maintenant savoir qu'un des prix de cette Epic Game Jam était que le jeu qui s'y prêterait le plus serait exposé au Numerik Games d'Yverdon, projeté sur un immeuble !

Et c'est notre jeu qui a été choisi au final !

Nous avons donc pu continuer de travailler sur le jeu (en retravaillant les couleurs et en faisant des tests) afin de le rendre le plus adapté à cet évènement.

Voici le résultat final :


Et enfin, projeté sur un batiment au Numerik Games :


Quelques photos en plus :


Avant l'installation


Les bornes d'arcade derrière nous


Les premiers testeurs


Avec des transats, c'est mieux !


VICTOIRE !


Quand les gens n'osaient pas demander, les transats étaient tristes.

C'était une véritable expérience, d'abord la Game Jam, puis tout ce qui a suivi, le rush pour finaliser le jeu, le modifier pour qu'il s'adapte au support, faire fonctionner les nouvelles manettes (à 18h les manettes ne marchaient pas... alors qu'à 21h le jeu devait être installé et jouable !).

J'espère avoir l'occasion de continuer sur ce jeu, mais aussi à travailler sur d'autres jeux. Je commence à me débrouiller pas mal sur Unity ;)

Encore un grand merci à David Javet et aux organisateurs de l'Epic Game Jam !

Je ferai sûrement un autre article à l'occasion pour parler un peu plus de tout ce qu'implique ce genre de projet, de ce qu'on a réussi, ce qui a été difficile, les pièges dans lesquels il faut éviter de tomber, etc.

A suivre,

Bon dev à tous et toutes !

(A noter que c'est article n'est pas sponsorisé, évidemment)

Commentaires fermés

icon Flux RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés pour cet article